En

Amalia RAMANANKIRAHINA

Tondo (triptyque) Tondo Tondo Tondo

Née en 1966, malgache, vit et travaille à Paris .

Organes cibles

Je construis un monde élaboré à partir d’un modèle biologique simple répétitif et proliférant. En effet, je manipule et réinterprète le modèle cellulaire, métaphore du corps-organisme .Cette obsession du motif circulaire, de ce « cliché » que j’appelle « biomotif », se retrouve dans le choix du format du triptyque présenté.

« Tondo » peut faire penser à une vue microscopique en coupe, qui se focalise non pas sur des cellules mais sur les circonvolutions de la « peinture-organes ». La couleur diffuse, s’imprègne dans les fibres pour former des circonvolutions encéphaliques roses, viscérales vertes, des fils osseux noir.

Cette trilogie organique évoque une exploration intérieure qui interroge une identité mouvante dans un monde en mutation. Je la retrouve dans ce poème de Henri Michaux, le Lobe des monstres : « Après ma troisième rechute, je vis par la vue intérieure mon cerveau gluant et en replis, je vis macroscopiquement ses lobes et ses centres dont presque aucun ne fonctionnait plus et je m’attendais plutôt à voir pus ou tumeur s’y former »(Epreuves, exorcismes, 1940-1944).

Voir en ligne : Site officiel de Amalia RAMANANKIRAHINA

Dak'Art 2010 du 7 mai au 7 juin 2010, Dakar Senegal | Contact | News | Plan du site |  RSS 2.0 |