En

Thème

Création contemporaine et dynamiques sociales

La dixième édition de la biennale se tient dans un contexte particulier. En effet, 2012 est une année électorale comme le fut 2000. Cette année marque aussi le vingtième anniversaire de la plus ancienne biennale du continent africain. Le rendez vous de DAK’ART est maintenu par respect d’un agenda bien connu de la scène artistique internationale.

Le thème choisi pour cette édition se veut un prétexte pour examiner sous divers angles le dialogue qu’entretiennent les artistes contemporains avec un environnement social en constante mutation. A travers le monde et particulièrement en Afrique, les moments de crises alternent avec les périodes de stabilité. Certains pays sortent d’une période de crise financière, d’autres, d’une impasse sociale ; le mouvement des peuples n’a jamais été aussi déterminant dans la quête de nouveaux équilibres. Dans cette quête, la culture fait partie, de façon déterminante, des leviers à actionner. Les artistes ont su chaque fois jouer une belle partition dans les mobilisations sociales, le relèvement de la conscience des individus et des groupes, quel que soit leurs rangs ou leurs positions sociales, pour engager les responsabilités individuelles ou collectives.

Création contemporaine et dynamiques sociales, est un champ d’investigation que les universitaires, critiques d’art et artistes sont invités à explorer dans le cadre des rencontres et échanges de l’édition 2012 de la Biennale.

Ousseynou Wade, secrétaire général de la Biennale de Dakar

Dak'Art 2012 du 11 mai au 10 juin 2012, Dakar Senegal | Contact | News | Plan du site |  RSS 2.0 | 2010 | 2008 | 2006 | 2004 | 2002 | 2000 |