DAK’ART 2014

11ème Biennale de l’Art Africain Contemporain 09/05>08/06

Massinissa Selmani


English
français

Souvenir du vide : animations projetées sur des cubes en papier calque, 128 x 112 x 16 cm, 2014, courtesy Massinissa Selmani.

Massinissa Selmani dessine. Même si parfois ses dessins s’animent, il reste un dessinateur, avec toute la délicatesse et la poésie qu’il faut reconnaître au dessin.
Lorsqu’il parle de son dessin l’artiste le décrit comme un relevé. Le mot a son importance, on relève les limites d’un territoire quand on est géomètre, les numéros des plaques d’immatriculations dans les films policiers. Relever c’est identifier. L’acte peut être rapide ou de longue haleine.
Relever le monde, c’est peut-être, surement, l’activité première de Selmani. Le relever comme faire un relevé, mais aussi le relever comme pour élever des situations. A partir des images de la presse écrite, l’artiste relève et élève l’anecdote, l’actualité, la vie comme elle va, pour restituer tout cela dans des mises en scène invraisemblables, des dessins sans lieux, sans temps, et sans contexte.
Dans Souvenir du vide il fait de l’actualité un polyptyque dans la plus pure tradition picturale. Un agencement de formes similaires contient des images qui ne sont pas supposées avoir à faire les unes avec les autres : le comique côtoie le tragique, l’ordinaire côtoie l’extraordinaire, l’inattendu attend. Dans un mouvement sans raison apparente, les scènes s’invitent les unes chez les autres passant d’une absence de lieu à une absence de temps pour configurer le réel tel que l’artiste le regarde : un monde tellement saturé d’images, d’évènements, qu’il en devient impossible d’en retenir l’essence. Alors il en garde un souvenir : le vide.

Né en 1980 à Alger, Massinissa Selmani vit et travaille en France. Après des études en informatique en Algérie achevée en 2003, il intègre l’école supérieure des beaux arts de Tours dont il fut diplômé en 2010 avec les félicitations du jury. La pratique de Selmani se traduit par une approche expérimentale du dessin et du dessin d’animation qu’il explore au travers divers processus de projection en multipliant les supports et techniques. Ses oeuvres tentent de saisir l’ambivalence de situations sociales ou politiques. Les flux d’images que délivrent l’actualité et la presse écrite alimentent ses oeuvres.

Voir en ligne : www.massinissa-selmani.com