DAK’ART 2014

11ème Biennale de l’Art Africain Contemporain 09/05>08/06

Fatma Benkirane

  • Fatma Benkirane
  • Sans Titre 4 : technique mixte, collage sur toile, 100x120 cm, 2013. © photo (...)
  • Sans Titre 5 : technique mixte, collage sur toile, 100x120 cm, 2013. © Lucie (...)

Née en 1962 à Saint-Louis du Sénégal, Fatma Benkirane est une artiste autodidacte qui dès son plus jeune âge s’intéresse à la peinture. Son enfance dans le quartier de la Médina à Fès, au Maroc, la prédestine à devenir artiste. Ses œuvres ont fait l’objet de nombreuses expositions collectives au Maroc et dans d’autres pays.
Les œuvres présentées dans le cadre du Dak’Art 2014 sont une forme d’écho à ce besoin viscéral que l’artiste rencontre dans son rapport au medium. En effet, toutes ses compositions se caractérisent par une confusion « ordonnée » d’éléments appliqués, saupoudrés, ou encore lissés sur la toile afin d’offrir au hasard, ainsi qu’aux émotions, une latitude totale, certes mais mesurée.
Elle s’attache à retracer l’histoire des mondes. Dans sa volonté d’ouverture et de partage, Fatma Benkirane considère la peinture comme une voie vers une réalité autre. Le partage du sensible est ici vecteur d’une réalité fantasmée, ses œuvres sont selon ses propos « une invitation au voyage, au partage d’émotions et de pensées qui rompent avec la banalité et la brutalité du monde et ouvrent les voies de l’espoir et du rêve ».
Elle enchante le regard et nous offre une surface de projection, de réflexion entre deux rives. Pour une toile comme Sans Titre 5, la surface d’expression libre de l’artiste est cernée par une teinte brune qui agit sur la toile comme une tache se propageant et camouflant ou cachant ce qu’il y aurait à voir. On y décèle le détail des traits du pinceau, l’application des différentes épaisseurs : plusieurs strates de la réalisation de l’œuvre (base + traits + aplats) comme des membranes à la fois résistantes et fragiles. Elle vit et travaille à Rabat.

Voir en ligne : www.artmajeur.com/kirana