DAK’ART 2014

11ème Biennale de l’Art Africain Contemporain 09/05>08/06

Mbaye Diop


English
français

Dès sa jeunesse, Mbaye Diop, surnommé "L’enfant terrible des arts sénégalais", était reconnu par « la précocité du brouillement artistique qui le rongeait » (Ousmane Sow Huchard). Il était à la fois peintre et sculpteur mais pratiquait aussi le collage et l’assemblage. Ancien élève du professeur d’art, Pierre Lods, il a fréquenté la Section « Recherches Plastiques » de l’Institut National des Arts du Sénégal. Ses premières expositions furent des succès : une exposition collective en 1969 au Centre Culturel Américain, une exposition individuelle en 1971 au Centre Culturel Français. Léopold Sédar Senghor fut son premier protecteur et soutien.
Son œuvre monumentale « Les 7 génies » (sept tableaux de 3,20 m sur 1,50 m) fit sensation lors du premier salon des artistes sénégalais au Musée Dynamique de Dakar le 5 janvier 1974. Ce tableau impressionna également les visiteurs de l’exposition "Arts sénégalais d’aujourd’hui" en 1974 au Grand Palais, Paris. Mbaye Diop a reçu en 1994 le premier et le second prix du Président de la République pour les Arts. Il est décédé le 1er mars 2013 à Dakar.