Le projet graffiti durant la Biennale de Dakar, conduit par « Doxandem Squad » qui est la première structure de graffitis en Afrique au Sénégal, est nommé « NDAK’TAARU ». Ce qui exprime une certaine idée de la beauté d’une ville ou « Dakar- Beaux- Lieux ». Son centre d’action sera dans la zone universitaire (Cheikh Anta Diop), en plus de 9 quartiers ciblés pour des interventions (Medina, Fass, Liberté 6, Parcelles Assainies, Guediawaye, Pikine, Malika,  Thiaroye, Yeumbeul), de la ville de Rufisque et d’autres zones dans la région de Thiés.

 L’initiative regroupe des artistes de douze nationalités, dont des Sénégalais, pour partager avec les populations des moments forts à travers la réalisation de grandes fresques murales. Le programme intègre également des activités de réflexion et d’échanges entre les experts juristes et des artistes sur la problématique «  Droit de suite » et la propriété intellectuelle des œuvres murales dans l’espace public.  Il est prévu la réalisation d’une fresque collective et une participation des artistes graffeurs à l’animation du site du Village de la Biennale.

Pour marquer une forte présence de la biennale dans les banlieues (Guédiawaye, Pikine, Rufisque et Diamniadio), il sera organisé, tout au long de la Biennale et à tour de rôle, une série d’animation dans chaque quartier. Concert d’un artiste renommée. Tout ce travail se fera sous la directeur d’un responsable de la régie.