Fabienne TREUILLET: Instant et instinct vecteurs de ses oeuvres

La couleur traduit mes émotions. L’instant et l’instinct sont les vecteurs de mes œuvres. J’aime la couleur et les différentes matières qui peuvent la transporter. C’est pour cela que je fabrique certains pigments pour mes toiles. Dans la situation exceptionnelle que nous vivons, il importe de garder les pieds sur terre. Or, si l’on ne peut plus se déplacer physiquement, on peut voyager grâce aux mots et aux images. Merci encore à la biennale de Dakar pour cette belle initiative qui nous permet à travers la sensibilisation contre la propagation du coronavirus, de nous exprimer et de garder le lien.

Fabienne TREUILLET 

 

“Mais qu’avons nous fait ?” Cette belle jeune fille qui réalise le chaos de notre monde. La colère de la nature. © Fabienne TREUILLET

“Prend garde à toi” Met ton masque protège toi, la maladie est là. L’espoir est là, respectons nos animaux, ils nous aiment et respectent la nature contrairement à l’homme. © Fabienne TREUILLET

“Combat d’une Néréide des mers contre la pollution”. C’est le combat dune poignée de personnes qui se bat contre la pollution que l’humanité impose à la nature. © Fabienne TREUILLET