Fatma Charfi, la paix et l’amour en perspective

Dak Art, visionnaire et généreuse jette son dévolu sur la tunisienne Fatma Charfi, lauréate du Grand Prix Léopold Sédar Senghor en l’an 2000. Artiste aux multiples facettes comme le montrent ces installations dessins, peintures, performances et photos, elle était la première femme à frayer le chemin à toute une vague de créateurs africains adeptes de l’art de l’installation.

Fatma Charfi est décédée en 2018. Elle n’a cessé jusqu’au dernier instant d’exprimer dans ces œuvres son désir d’un rapport avec ces semblables au sein d’une nature commune. Riche de son expérience personnelle biculturelle, l’artiste Tuniso-Suisse a choisi la voie de l’engagement existentiel pour dépasser les identifications réductrices et œuvrer à une acception plus universelle de l’humain.