Moridja Kitenge Banza, réflexion sur l’identité africaine

Après sa compatriote Magema, en 2010 le jeune Moridja Kitenge Banza ramène un autre Grand Prix L.S.Senghor au Congo (RDC) grâce à son installation « Union des Etats de 1848 à nos jours ». Ce remarquable travail plastique est une réflexion sur l’esclavage et sur l’identité africaine, mais au lieu d’une œuvre de mémoire le sujet qu’il présente s’inscrit dans le temps actuel et vise d’autres dominations économiques, sociales etc.