Dakar capitale du monde est le principe qui sous-tend cette section, à l’image de celle des pays invités. La capitale sénégalaise doit devenir le lieu où se découvrent et s’apprécient des espaces contemporains que même l’Europe n’a pas eu la curiosité d’explorer. En invitant des gens qui, à des milliers de kilomètres, se posent la question de l’art dans les mêmes termes qu’elle est débattue sur le continent, nous élargissons le champ des possibles en brisant le frustrant axe Nord/Sud qui a trop longtemps seul prévalu. Nous entendons affirmer le caractère international de Dak’Art, son ouverture au monde, à l’échange et à la confrontation. Pour cela, six commissaires issus de quatre continents seront invités à proposer une exposition de trois à cinq artistes, qui reflèteraient, de manière globale, la thématique de l’édition 2018.