En ce qui concerne le OFF, il est suggéré que la biennale supporte quelques projets particuliers mais limités qui placent leurs temps forts hors de la première semaine de la biennale tout en articulant la banlieue avec le Centre de Dakar, et en cela, renforcent l’idée de connexion tant recherchée par la Direction artistique. Décerner des prix du OFF dans les quartiers qui décloisonnent les évènements et lancer les OFF de la Diaspora afin que la biennale soit présente partout en même temps sous forme de connexion quantique.

Les votes pour les prix du « OFF » feront l’objet d’une expérimentation digitale à travers une application mobile dédiée, pour permettre aux amateurs d’art de voter avec leurs téléphones.