Le Off de la Biennale de l’Art africain contemporain trouve ses origines dans les racines même de la manifestation, depuis les différentes éditions des années 1990 jusqu’à celle de l’an 2000. Et ce n’est qu’en 2002, pour sa cinquième édition, qu’un vrai discours sur le OFF s’organise avec la création par le Secrétariat Général d’une Commission technique dédiée aux manifestations d’environnement communément « OFF ».

L’idée était toute simple : donner un suivi aux initiatives privées spontanées qui commençaient à s’organiser dans des différents lieux, à travers la création de plans et d’une signalétique pour aider le public à visiter ces expositions d’arts visuels.

La suite est bien connue !

L’intérêt pour le OFF a connu une vitesse de croisière avec une nette augmentation des manifestations au fil des ans. Le nombre des manifestations et des sites se s’est accru de manière exponentielle. A titre d’exemple l’édition 2018 où plus de trois cents (300) demandes d’expositions ont été enregistrées.

Des fanions du OFF ont émaillé non seulement la ville de Dakar, mais encore des villes comme Saint Louis, Mbour, Kaolack, Ziguinchor car les évènements se sont étalés jusque dans d’autres localités et terroirs du pays. Cette Tendance, la Biennale voudrait la poursuivre pour cette édition de 2020, en encourageant le OFF dans les endroits les plus lointains et même en dehors du Senegal : ça sera le « OFF des Régions et de la Diaspora ».

La réussite des manifestations d’environnement « OFF » est incontestable. Ce n’est pas seulement une augmentation en quantité mais aussi en qualité. D’édition en édition, nous pouvons constater dans une grande partie des propositions un professionnalisme et un engouement qui font du OFF un univers artistique accompli. Un évènement qui, par sa particularité, devient un élément identitaire de la Biennale de Dakar.

Ces acquis nous obligent à nous projeter vers de nouvelles perspectives et à nous questionner sur les enjeux et mutations, après vingt ans d’existence.

En vue de donner aux acteurs des régions l’opportunité de participer à la Biennale de l’Art africain contemporain, le Secrétariat général invite les artistes et porteurs de projet des régions et de la diaspora à créer des pôles Biennale dans leurs propres villes.

Il s’agit de profiter de l’engouement suscité par la manifestation pour encourager les artistes, les centres régionaux et autres instituts culturels à organiser des expositions, en partenariat avec les autorités administratives et territoriales, afin de contribuer à l’animation dans leurs terroirs.

Avec une telle ouverture, nous renforçons à la fois la promotion des arts visuels et des artistes sur le territoire national. Cette initiative offre de réelles possibilités aux biennalistes de visiter l’intérieur du pays. A toute fin utile, veuillez consulter la liste des Centres culturels régionaux (CCR) avec leurs adresses électroniques ci-dessous. Les artistes et promoteurs des régions qui veulent organiser un évènement sont invités de mettre en copie de leur inscription le Centre culturel régional concerné.

Par ailleurs, dans une vision de rendre plus présent le drapeau de la Biennale, nous envisageons la tenue, dans la Diaspora, d’expositions labellisées « Biennale de Dakar ». Pour les initiatives prévues dans la diaspora, il est fortement recommandé, en plus de leur inscription en ligne, de saisir la mission diplomatique (ambassade ou consulat) de la République du Sénégal la plus proche.

Toujours ensemble, avec les artistes et le public.

Mauro Petroni

Membre du Comité d’Orientation de l’édition 2020 de la Biennale

Président de la Commission technique « Manifestations OFF »

 

CONTACTS DES CENTRES CULTURELS REGIONAUX

  1. Balla NDIAYE, CCR DAKAR, email : blaisesenghor@yahoo.fr ;
  2. Sira Ourndou BA, CCR DIOURBEL, email : ccrdbl@yahoo.fr;
  3. Ngakhane GNING, CCR FATICK, email: sineculture@yahoo.fr;
  4. Yacine NGOM, CCR KAFFRINE, email: ccrkaf@gmail.com;
  5. Ndèye Ngor NIANG, CCR KAOLACK, email: ngoorniang@yahoo.fr;
  6. Youssouf DIATTA, CCR KEDOUGOU, email : ccrkedougou@gmail.com ;
  7. Abdoulaye Lamine BALDE, CCR KOLDA, email : kcentreculturel@yahoo.fr;
  8. Aby FAYE, CCR LOUGA, email: ccrlouga@gmail.com;
  9. Cheikh Saliou NDIAYE, CCR MATAM, email : ccrmatam@yahoo.fr ;
  10. Marianne DIOP, CCR SAINT- LOUIS, email : ccrakf@hotmail.com ;
  11. Aliou Kéba BADIANE, CCR SEDHIOU, email : ccrsdh@gmail.com ;
  12. Abdourahmane DIALLO, CCR TAMBACOUNDA, email : ccrtamba@yahoo.fr;
  13. Anne-Marie FAYE, CCR THIES, email : ccrthies@yahoo.fr ;
  14. Ibrahima NGOM, CCR ZIGUINCHOR, email: ccrlsszig@yahoo.com