Sélectionner une page

Les MSAD de Thiès vont dérouler le tapis du génie sénégalais

Un fleuron de la culture sénégalaise. Les Manufactures sénégalaises des arts décoratifs de Thiès (MSAD) participent au rayonnement de la créativité des artistes du pays. Des œuvres d’art sont ainsi inscrites en livre d’or sur les pages de l’histoire de la tapisserie sénégalaise avec des noms et des titres d’œuvres bien de chez nous. Parmi les plus connus : « le Grand Magal de Touba » de Papa Ibra Tall, offert par le Sénégal au siège des Nations Unis, « le Rendez-vous au Soleil » de Jacob Yacouba, placé dans le hall de l’Aéroport d’Atlanta.

Après cinquante ans d’activités, avec son statut d’Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), les Manufactures sénégalaises des arts décoratifs se projettent vers une perspective de redynamisation et de positionnement en tant que pôle de développement de l’industrie artistique et créative en Afrique.

Les MSAD ont eu à organiser une exposition de tapisseries lors de la Biennale Dak’Art 2018, dédiée aux Grands Maitres de la tapisserie avec des artistes dont les œuvres ont été le plus tissées.

Forts de cette expérience qui a permis aux visiteurs de découvrir le processus de fabrication des œuvres, les MSAD se proposent de nouer un partenariat avec le Secrétariat général de la Biennale pour contribuer à favoriser une offre culturelle et touristique diversifiée durant le Dak’Art 2022.

Le programme se décline autour de ces grandes lignes : Exposition de tapisseries et de céramiques et vente de produits diversifiés ; lancement d’un concours artistique pour la sélection de maquettes à transformer en tapisseries ; Conférences à thèmes (rencontres et échanges).