Sélectionner une page

A côté des préoccupations esthétiques, celles relatives à l’économie de l’art, à son commerce, à son rapport à l’économie mondiale seront aussi dans les préoccupations de la Biennale de Dakar.

Aussi, partie prenante de celle-ci, sise sur le site du Monument de la Renaissance Africaine, se tiendra la première édition officielle du Marché International de l’Art Africain de Dakar (MIAD) après celle organisée en 2016 par l’artiste plasticien Kalidou KASSE, premier initiateur du projet. Le MIAD a pour ambition de contribuer à construire un environnement fertile où s’échangent des œuvres d’art sur des places physiques et numériques. Un environnement ouvert au monde entier. Le site du Monument de la Renaissance Africaine sera un lieu d’expositions ventes d’œuvres d’artistes de plusieurs pays (Sénégal, France, Maroc, USA, Jamaïque, Nigeria) et de mise en relations.

Le site du Monument de la Renaissance Africaine abritera également les « Rencontres Professionnelles » où seront discutées des questions cruciales telles celles du financement de la culture, du marché de l’art africain, de l’impact du covid 19 dans le domaine des arts visuels, des droits de propriété intellectuelle attachés aux œuvres.

Commissaire du Marché international de l’Art : Kalidou KASSE.