Sélectionner une page

La danse dans le Dak’Art 2022, au-delà du divertissement

Une curiosité artistique bien particulière s’invite à la Biennale Dak’Art 2022. Le projet

« Pas juste la danse », porté par la Compagnie cinquième dimension, est un plaidoyer de la danse. Sous la direction de Jean Tamba, il s’agira de porter le plaidoyer auprès du public, auprès des autorités mais aussi et surtout auprès des acteurs de la danse eux- mêmes dont le changement de mentalité sera salutaire pour une relance du sous-sec- teur. Dans ses déclinaisons, « Pas juste la danse » va remonter aux sources premières de la danse pour en montrer les vertus et les fonctions : fonction cathartique, fonction sacrée, fonction artistique, fonction récréative etc. Le propos est de montrer que la danse c’est aussi la science, la géométrie, l’art plastique et les maths en même temps. Bref, montrer que la danse c’est loin d’être seulement et uniquement du divertissement.