Sélectionner une page

Né à Polokwane, Afrique du Sud. Basé entre Johannesburg et Paris. Mo Laudi (Ntshepe Tsekere Bopape) est un artiste pluridisciplinaire, compositeur, DJ, chercheur à l’université de Stellenbosch, et le premier commissaire noir sud-africain à organiser une exposition collective à Paris. Il est connu pour ses expérimentations avec le son comme matériau, ses paysages sonores mêlant voix, textures et rythmes en une critique socio-politique de la société. Inspirées par l’ubuntu et le transitionnisme post-apartheid, ses recherches s’expriment également à travers la peinture, le collage, la sculpture, les installations et la vidéo. Sa première participation à une exposition a eu lieu au Centre Pompidou à Paris en 2019. En 2021, ses projets comprennent Congo Square en ré# mineur pour le projet de Sammy Baloji au Grand Palais, Paris ; Native Code avec Becky Beh pour La Clairière d’Eza Boto, organisée par Yves Chatap ; In Conversation avec Gerard Sekoto dans une église parisienne ; une conférence sonore pour Sonsbeek 20- 24, Arnhem ; The Club As A Space For Radical Hospitality pour @jeudepaumelab. En 2022, il est invité à contribuer à la Biennale de Casablanca, organisée par Christine Eyene ; pour Undisciplined, RJM Museum, Koln, invité par Sandrine Colard ; il est également commissaire de Globalisto. Une philosophie en mouvement au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne.

Born in Polokwane, South Africa. Based between Johannesburg and Paris. Mo Laudi (Ntshepe Tsekere Bopape) is a multi-disciplinary artist, composer, DJ, Stellenbosch University research fellow, the first South African Black curator to curate a group exhibition in Paris. He is known for experiments with sound as material, sonic landscapes mixing vocals, textures and rhythms as a socio-political critique of society. Inspired by ubuntu and post- apartheid transitionalism, his investigations also find expression through painting, collage, sculpture, installations and video. His first participation in an exhibition was at the Centre Pompidou in Paris in 2019. In 2021, his projects included Congo Square in D# Minor for Sammy Baloji’s project at the Grand Palais, Paris; Native Code with Becky Beh for La Clairière d’Eza Boto, curated by Yves Chatap; In Conversation with Gerard Sekoto in a Paris church; a sonic lecture for Sonsbeek 20- 24, Arnhem; The Club As A Space For Radical Hospitality for @jeudepaumelab. In 2022, he is invited to contribute to the Casablanca Biennale, curated by Christine Eyene; for Undisciplined, RJM Museum,Koln, invited by Sandrine Colard; he is also curating Globalisto. A Philosophy in Flux at the Musée d’art moderne et contemporain, Saint-Etienne.