Sélectionner une page

Née en 1967 en Côte d’Ivoire. Vit et travaille à Abidjan.Valérie Oka a commencé sa carrière internationale par le design mobilier dont elle est l’une des grandes figures africaines. En 2000, elle remporte le prestigieux Prix de l’Union Européenne du Salon du Design africain de Dak’Art. Son art a ensuite fortement évolué pour embrasser performances, installations, dessins, peintures, sculptures, créations numériques, etc. Interpellée par la question des frontières, des identités à réinventer et de la femme, elle appelle à un nouveau rapport humain. Ses œuvres traduisent une somme de colères retenues, de cris tenus en laisse. Son objectif : œuvrer à la déconstruction des préjugés, c’est-à-dire les limites artificielles véhiculées par les sociétés. Portant un regard lucide sur l’Afrique, elle appelle à sa renaissance et à sa remise en marche dans la vision militante des héros de l’indépendance. Il n’est pas étonnant qu’après avoir tiré le portrait à ces derniers, elle leur ait consacré une exposition itinérante internationale. Valérie Oka a pris part à de nombreuses expositions. En 2018, elle présentait son travail à l’Unesco (Paris). En 2019, elle était à la Biennale des Arts de Venise, au sein du pavillon de la Côte d’Ivoire.

 

Born in 1967 in Côte d’Ivoire. Lives and works in Abidjan. Valerie Oka began her international career in furniture design, of which she is one of the leading figures. In 2000, she won the prestigious European Union Prize at the Dak’Art International African Design Fair. Her art has since evolved to include performances, installations, drawings, paintings, sculptures, digital creations, etc. Interested in the question of borders, identities to be reinvented and women, she calls for a new human relationship. Her artworks translate a sum of restrained anger, of inner cries held on a leash. Her objective: to work towards the deconstruction of prejudices of all kinds, meaning the artificial limits conveyed by society. Taking a lucid look at Africa, she calls for its renaissance and its revival in the militant vision of the heroes of independence. It is not surprising that after having drawn the portrait of the latter, she has dedicated an international touring exhibition to them. Valerie Oka has taken part in many exhibitions. In 2018, she presented her work at Unesco (Paris). In 2019, she was at the Venice Biennale of Arts, in the pavilion of  Côte d’Ivoire..