Sélectionner une page

Né le 22 Novembre 1988 dans la banlieue de Dakar, Ibrahima Dieye fait partie de la jeune génération de peintres issue du département des arts plastiques de l’Ecole Nationale des Arts de Dakar. Il développe une pratique picturale singulière où il laisse libre court à son imagination à travers des collages, des dessins, et des peintures au style immédiatement reconnaissable.

Il expose en 2014 pour le OFF de la biennale à Dakar et à Saint Louis, puis démarre une grande production en 2016, exposant à l’Atelier Céramique Almadies et à la galerie Nationale. Il confirme son statut prometteur en 2017 par sa présence à la galerie Atiss Aissa Dione, à la Galerie Polysémie Marseille, à la Galerie Arte, à la Galerie Valérie Delaunay de Paris ou encore à la Foire AKKA de Paris.

Il observe son environnement et s’intéresse aux chaos qui l’entourent. Ainsi, de ses œuvres émergent des signes mystérieux et des animaux hybrides qui rencontrent comme des fables son quotidien urbain. Les figures animales s’humanisent et symbolisent dans les grandes toiles d’Ibrahima la perte de l’Eden et l’aliénation de notre nature sauvage.